Corée du Nord : que savoir sur le pays

Divers

La Corée du Nord est un État de l’Asie. Ce pays est reconnu pour son régime politique basé sur un modèle très particulier. Le pays est d’ailleurs régi par une doctrine qui s’identifie par sa singularité et qui justifie le quotidien des citoyens coréens. Dans l’article ci-dessous, nous vous proposons d’aller à la découverte de ce pays qui intrigue par ses traits sortant de l’ordinaire.

Quelles sont les pratiques religieuses dans le pays

Autrefois dans l’État de la Corée du Nord, les religions pratiquées par les citoyens étaient le chamanisme ou le bouddhisme. Ce n’est qu’au 18e siècle que l’on assista à une propagation clandestine du christianisme et le cheondoïsme. Mais cette liberté religieuse constatée à l’origine connaitra un déclin avec l’avènement du régime politique basé sur le juche initié par Kim Il Sung. Cette nouvelle tendance politique survenue après la séparation et la guerre de Corée a mené le pays dans une ère nouvelle où les libertés religieuses sont très restreintes au détriment du culte de la personne du président de la République et de sa famille. Cette réalité peint dès lors le pays comme une société souffrant d’un faible  respect des droits fondamentaux de l’homme.

Un système éducatif objet de controverses 

La Corée du nord dispose d’un système éducatif assez singulier. En effet, il est constaté que dans le pays, l’école est obligatoire, mais gratuite pour tous, pour une durée de 11 ans. Ces années d’études sont sanctionnées par un diplôme d’études secondaire. Au cours des années d’études obligatoires, il est remarqué que les apprenants sont initiés à la pensée de la juche qui est d’ailleurs fortement valorisée dans tout le pays. De plus, ces élèves sont formés pour être non pas des patriotes, mais plutôt des citoyens voués à la cause de leurs leaders. On se croirait bien dans un régime de royauté où les sujets apprennent depuis leur enfance la loyauté à leur souverain.